Grande conférence

Collage de quatre photos de la grande conférence montrant les panélistes et interprètes sur la scène, ainsi que le public.

Crédit : Henri-Charles Baudot, Laurence Parent

Le 12 août 2016, le Comité a animé une grande conférence sur le thème de l’audisme et du capacitisme. Traduite simultanément en quatre langue, cette grande conférence a permis de mieux connaître les enjeux sociaux liés au capacitisme et à l’audisme et d’exposer comment ils sont imbriqués dans les autres systèmes d’oppression. Elle a également mis en évidence la nécessité d’utiliser ces concepts dans les revendications en lien avec le handicap et la surdité.

Le comité remercie chaleureusement les panélistes et les interprètes.

    • Lawrence Carter-Long (anglais, sous-titres anglais, interprétation en ASL et en LSQ)
    • Laurence Parent (français, sous-titres français, interprétation en ASL et en LSQ)
    • Pamela E. Witcher (langue des signes québécoise, interprétation en français, sous-titres français, interprétation en ASL)

Définitions :

Le capacitisme est un système d’oppression fondé sur la normalisation et valorisation de capacités physiques, sensorielles et intellectuelles. Ces capacités sont considérées comme étant naturelles et neutres.

L’audisme est, quant à lui, la valorisation de la capacité d’entendre ou de la capacité d’agir comme un entendant au détriment des capacités des personnes sourdes et malentendantes. L’audisme met en évidence le système de hiérarchisation des langues orales en dévalorisant les langues signées comme la langue des signes québécoise et l’American Sign Language.

Publicités